tic


« Les professionnels vont devoir s’adapter sinon, bientôt, les bibliothèques ne serviront plus à rien »


Les bibliothécaires doivent intégrer les nouveaux usages du public, s’approprier les outils numériques et acquérir la maîtrise des nouvelles technologies.

Plus de la moitié des Français disposent d’une connexion à haut débit et plus d’un tiers d’entre eux utilisent internet tous les jours à des fins personnelles (36 % des Français utilisent internet tous les jours à des fins personnelles, 84 % de chez eux.  84 % des internautes se connectent pour effectuer de la recherche documentaire et utiliser des bases de données, 80 % pour trouver des informations.  28 % des Français se sont rendus dans une bibliothèque au moins une fois au cours des douze derniers mois, contre 31 % onze ans plus tôt). Ces pratiques culturelles sont en train de bouleverser le métier de bibliothécaire. « Ils ne peuvent pas rester cantonnés dans des tâches de travail interne connues, maîtrisées, pour ne pas se confronter aux demandes des publics ni à la révolution numérique en marche », plaide Jacques Sauteron, secrétaire général de l’Association des bibliothécaires de France (ABF) et directeur de la bibliothèque d’étude et d’information de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise). C’est aussi l’avis de Thierry Giappiconi, conservateur en chef et responsable de la bibliothèque de Fresnes dans le Val-de-Marne. « Les professionnels vont devoir s’adapter sinon, bientôt, les bibliothèques ne serviront plus à rien », estime-t-il. S’adapter, c’est ne plus gérer seulement des collections physiques, mais également l’accès à des ressources virtuelles.

Accompagnement.
« L’enjeu, c’est d’intégrer ces technologies dans notre politique d’établissement, estime Didier Desmottes-Pichon, directeur de la médiathèque de lecture publique d’Alès (Gard). La vraie difficulté consiste à accompagner nos équipes dans la maîtrise de ces outils. Car il s’agit rarement de personnes nées avec internet. Pour la plupart, ce sont des convertis. Nous devons trouver des contenus de formation qui vont leur permettre d’appréhender ces évolutions et de les utiliser dans leur quotidien. »
Comment aider les équipes en place à s’adapter à cette évolution ? C’est le défi à relever par le CNFPT. Il y a deux ans, le pôle de compétences « bibliothèques et centres documentaires » est créé au sein de l’école nationale d’application des cadres territoriaux (Enact) de Nancy. « J’ai cherché à monter un groupe d’experts et j’ai réalisé un premier travail de défrichage des enjeux pour accompagner ce changement dans les pratiques, expose Jenny Rigaud, responsable du pôle. Ces experts sont des professionnels qui se sont déjà emparés de ces nouveaux outils dans leurs bibliothèques et sont capables d’expliquer comment changer de posture en douceur, sans forcer les agents. C’est la raison pour laquelle la réactivité est forte entre les intervenants et les stagiaires. Il nous faut convaincre les directeurs, puis accompagner l’ensemble des agents pour leur faire comprendre que le changement n’est pas dramatique, mais essentiel et vital. » Le premier itinéraire de formation mis en place en 2009, « Management stratégique des bibliothèques », s’adresse aux directeurs et directeurs adjoints de bibliothèque. Une centaine de professionnels y ont participé. En 2010, l’Enact de Nancy proposera aux équipes de direction une autre formation sur le thème « les impacts du numérique sur les bibliothèques : organisation, médiation, identité ». Deux formations clés en main dont les directions régionales du CNFPT et les Enact qui le souhaitent pourront s’emparer.
(suite…)

Publicités

biblio_numeriqueLa BPI propose un long article sur l’offre numérique des bibliothèques : CAREL a enquêté dans plusieurs villes et a identifié 8 formes de développement des offres numériques. L’article présente les 4 recommandations-clés pour développer une offre numérique efficace et détaille les services numériques de 8 établissements français.

Lire l’étude en pdf

images

Le dossier de science et vie de ce mois (n° 1104) propose un dossier liant nouvelles technologies et lecture. Il est entièrement accessible et présente les dernières évolutions dans ce domaine : depuis 500 ans nous avons développé des capacités cognitives adaptées à l’écrit sur papier? Or le texte prolifère aujourd’hui sur toutes sorte de supports électronique : e-books, smartphone, ordinateurs… entrainant une révolution de notre rapport à la lecture et une modification de notre cortex.

Découvrir le dossier (clic sur l’image)

bouton-grippe2

storeIsOpen

Livres numériques : Flammarion rejoint Gallimard et La Martinière
Après Hachette qui avait créé Numilog, plate-forme de livres numériques, Flammarion, Gallimard et  La Martinière lanceront ensemble en septembre Eden-Livres dont la création avait été annoncée en mars, à l’occasion du Salon du livre de Paris. Eden-Livres commencera son activité de distribution en septembre 2009 avec la mise en place d’un entrepôt numérique commun et assurant la mise à disposition des fichiers au lecteur final.

Numilog : nouvelles signatures avec des libraires
Trois des plus grandes librairies indépendantes françaises, ainsi qu’une librairie belge et une librairie québecoise, ont signé des accords avec Numilog dans le cadre de la mise en place de leurs offres de livres numériques sur leurs sites marchands.
Numilog, leader français du livre numérique, annonce avoir signé des accords avec la librairie Dialogue (Brest), la librairie Gibert Jeune (Paris), la librairie Mollat (Bordeaux) ainsi que la librairie D Livre en Belgique et le groupe Archambault, filiale du groupe Québecor (Canada). Ces accords portent d’une part sur la mise à disposition du catalogue de livres numériques de Numilog, d’autre part, pour certains d’entre eux, sur la prise en charge complète de la commercialisation de livres numériques sur des sites marchands aux couleurs de ces librairies. Ainsi, ces cinq librairies puiseront dans le catalogue de livres numériques de Numilog (40 000 références à ce jour provenant de plus de 150 éditeurs) pour proposer et mettre en avant des sélections de titres adaptées à leur clientèle, à leur identité, et correspondant à leurs choix de libraire. Numilog assurera dans tous les cas la distribution des livres numériques vers le client à partir des commandes passées sur le site de ces librairies.
Ces cinq contrats représentent une nouvelle étape pour Numilog et montre que son expérience et son savoir-faire dans le livre numérique lui permettent d’être une interface opérationnelle entre les éditeurs et les libraires qui veulent prendre position sur le marché des livres numériques.
Fondée en mars 2000, Numilog, filiale de Hachette Livre depuis 2008, est le premier agrégateur de livres numériques francophones et la principale plate-forme de diffusion-distribution de livres numériques (« ebooks ») multi-formats en France. Assurant l’interface entre les éditeurs et les libraires Numilog intervient  à toutes les étapes de la commercialisation des livres numériques.

Ave!Comics lance sa boutique de BD
On l’attendait depuis longtemps, elle arrive enfin, la boutique en ligne de Ave!Comics ! En ligne depuis le 1er juillet, vous pouvez y acheter des bandes dessinées pour un prix qui va de 0,79€ à 4,99€. Vous pouvez acheter vos BD depuis le site et elles seront automatiquement accessibles sur l’une des applications de Aquafadas, Ave!Comics Lite ou MyComics.
Le catalogue est conséquent et on trouve quelques grands classiques de la BD comme L’Incal et bientôt El Niño ou encore Megalex. Sinon, en attendant, on trouve plusieurs BD gratuits à lire depuis son mobile ou bien sur l’écran de son Mac ou PC.

digital_library_160Une bibliothèque numérique (ou en ligne ou électronique) est un ensemble d’écrits numérisés et accessibles à distance (en particulier via Internet). Plutôt que de supports, il est dans ce cas préférable de parler de formats, de compression, d’encodage (pour la vidéo et le son) ainsi que de type de numérisation (mode texte ou mode image). Ce nouveau mode de diffusion et de conservation présente de nombreux avantages en termes de durée et de qualité de conservation, de communication… mais aussi un termes de création avec des ouvrages uniquement pensés en numérique.
Les documents sont à lire sur ordinateur mais aussi sur des liseuses ou des téléphones portables.

Pour se faire une idée plus précise voici quelques liens de bibliothèques numériques à visiter sans modération :

Bibliothèque de La Roche sur Yon

Bibliothèque mondiale de l’Unesco

Bibliothèque européenne : Européana

Bibliothèque de la BNF : Gallica

et un exemple de se que l’on peut faire (modestement) de chez soi : Bibliothèque d’Afriques : opoto

baBabelthèque permet aux bibliothèques d’enrichir leurs OPAC et leurs sites Internet en important le contenu produit par les membres de la communauté de lecteurs Babelio.com : critiques, citations, nuages d’étiquettes etc..
Babelthèque permet également aux usagers de la bibliothèque de saisir des critiques et citations dans l’OPAC, qui sont partagées avec l’ensemble des bibliothèques partenaires.
Babelthèque est implanté dans l’OPAC de la Bibliothèque de Toulouse, pourquoi pas dans le vôtre ?

Découvrez Bablethèque

Voir la bibliothèque du Pays Marennes Oléron sur Babélio

400px-linux-tux-cccp« Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun le droit d’utiliser, d’étudier, de modifier, de dupliquer, de donner et de vendre ledit logiciel».  Cette citation Wikipedia est un bon résumé de ce qu’est un logiciel libre.
Même s’il n’est pas toujours gratuit logiciel libre permet aujourd’hui de s’affranchir du quasi monopole de microsoft.
Il est tout à fait possible de fonctionner sans Windows, sans Word, Excel, Publisher,  Powerpoint ou Outlook …
Le pôle universitaire Léonard de Vinci propose un classement des meilleurs : du système d’exploitation Ubuntu Linux au navigateur Firefox en passant par la solution bureautique Open office, Gimp (l’équivalent de Photoshop) ou encore Scribus destiné à la PAO.
Voici la liste et les liens pour télécharger, tester et utiliser ces logiciels et bien d’autres encore sur le site Le logiciel libre
Pour les bibliothèques des solutions libres existent aussi, nous avons déjà parlé de Koha mais il est possible de consulter aussi PMB.tinytux